Suzanne Colson

Professeur, Sage-femme, Chercheuse, Docteur en Lactation Humaine

Doctorat Université de Canterbury Christ Church, Master en Sciences à South Bank Université, Licence des lettres Sorbonne Paris.

Suzanne Colson a plus de 35 ans d’expérience dans le soutien aux mères allaitantes. Lauréate du Prix Akinsanya en  2007 pour l’originalité et l’excellence académique de sa thèse de doctorat, Maître de conférences honoraire à l’Université Christ Church de Canterbury, elle est l’un des membres fondateurs de La Leche League France, et reste un de ses membres honoraires. Elle fait partie du Comité scientifique de LLL en France et en Angleterre. Elle a travaillé en tant que consultante en lactation avec le Dr Michel Odent, à la maternité de Pithiviers (France).

Elle a été sage-femme conseillère en allaitement dans un hôpital du nord de Londres avec des résultats étonnants : + de 75 % de taux d’allaitement à la sortie de maternité contre une moyenne de 55 % dans les autres hôpitaux.  Auteur de nombreux articles, de deux DVD, et d’un livre pour les professionnels de santé sur le «  biological nurturing », Suzanne Colson est régulièrement invitée à présenter ses travaux de recherche aux quatre coins du monde.

« Laissons les bébés à la bonne adresse »

Je suis…

Maman de trois beaux enfants allaités au sein et aujourd’hui grands mères comblées…

Je suis ravi de vous accueillir sur mon site consacré au Biological Nurturing (BN). BN, développé à partir d’observations de mères qui aiment allaiter, décrit l’attelage et les câlins que la plupart des mères veulent naturellement faire dès la naissance du bébé. Il s’agit d’une nouvelle approche de l’allaitement maternel reposant sur un solide cadre théorique neurocomportemental. 

Les gens suggèrent souvent que l’allaitement est le moyen le plus facile et le plus naturel de nourrir un bébé. Cependant, de nombreuses mères sont en désaccord, affirmant que l’allaitement ne semble pas naturel du tout. beaucoup ne semblent pas aimer l’allaitement. 

Les mères disent souvent qu’elles trouvent l’allaitement difficile. Cette mauvaise presse, ainsi que les lacunes dans les bases factuelles et les taux de continuité statiques et faibles de l’allaitement maternel, constituent un argument de poids pour examiner et développer de nouvelles approches.

Et c’est ce que je vous propose d’explorer, ces nouvelles perspectives sur l’allaitement maternel, à travers le Biological Nurturing.